Séance 09 (captation vidéo) : La Biennale de Paris des deux côtés du Rideau de fer. Etudes de cas de l’Espagne totalitaire et de la République Populaire de Pologne

12 juin 2018, INHA, salle Vasari, 17-20h (séance en partie en anglais)

Cette séance vise à discuter la valeur symbolique, culturelle et politique de la Biennale de Paris, des années 1950 aux années 1970, et sa réception dans deux contextes totalitaires de part et d’autre du rideau de fer. D’une part, une analyse critique de la Biennale de Paris par la presse polonaise du tournant des années 1950-1960 permettra de positionner cet événement par rapport au climat politique fluctuant de la période et aux débats locaux sur le statut de l’art moderne. D’autre part, l’étude de l’interaction entre les institutions franquistes, les artistes et la Biennale aidera à comprendre la position de cet événement (et son instrumentalisation) dans le contexte des politiques culturelles du régime aussi bien que dans celui de la montée des mouvements hostiles à la dictature et des luttes pour la construction de l’art moderne en Espagne.

English version:

Looking at the Biennale de Paris from both sides of the Iron Curtain: Case Studies from totalitarian Spain and the Polish People’s Republic

This session aims to discuss the symbolic, cultural (and political) value of the Biennale de Paris from the 1950s to the 1970s and its reception in two totalitarian contexts on both sides of the Iron Curtain. On the one hand, a critical analysis of the reception of the Paris Biennale in Polish artistic press of the late 1950s and 1960s will allow to position the event in respect to the fluctuating political climate of the period, as well as to local debates about the status of modern art. On the other, the study of the interaction between Francoist institutions, artists and the Biennale will help to understand the position and the instrumentalisation of this event in the cultural politics of the regime as well as in the growing movement against the dictatorship in the contested construction of modern art in Spain.

Intervenants

  • Agata Pietrasik (Université libre de Berlin)
  • Piotr Słodkowski (Academie des beaux-arts, Varsovie)
  • Paula Barreiro-López (Université de Barcelone)

Agata Pietrasik détient une thèse de la Freie Universität de Berlin (2017) intitulée L’art en crise – la pratique artistique de Pologne, 1939-1949. Elle a été membre de l’équipe des commissaires de l’exposition Side by Side. Poland-Germany. 1000 Years of Art in History au Martin-Gropius Bau de Berlin en 2011. Elle a coédité avec Piotr Słodkowski Czas debat. Antologia krytycznych tekstów o sztuce z lat 1945-1959 [Temps de débat. Anthologie de textes critiques en art 1945-1959], anthologie éditée par l’Académie des beaux-arts de Varsovie en 2016 consacrée à la critique d’art polonaise de cette période. Ses autres publications comprennent : “Re-Staging the Avant-Garde: Henryk Berlewis Return to Abstract Art.” Widok Teorie i Praktyki Kultury Wizualnej, no. 3 (2013), “Sala Neoplastyczna: Czas Przyszły Niedokonany [Neoplastic Room: Future Continious].” In Muzeum Sztuki w Łodzi. Monografia, edited by Daniel Muzyczuk and Magdalena Ziółkowska, Lodz: Muzeum Sztuki, 2015. Elle a présenté des communications à de nombreux colloques dont, récemment, Rethinking Europe: Artistic Production and Discourses on Art in the Late 1940s and 1950s (Tübingen, 2018). Elle est récipiendaire de la Bourse du Ministère polonais de la culture et du patrimoine national et d’une bourse du DAAD pour des études en Allemagne.

Piotr Słodkowski est historien et critique d’art. Sa recherche concerne l’art moderne de Pologne et d’Europe centrale, en particulier après 1945. Après des études à l’Université de Varsovie et à l’académie interdisciplinaire Artes Liberales, Słodkowski a soutenu en 2018 une thèse de doctorat sur l’art moderne, l’activité socio-politique et l’identité hybride du peintre juif polonais d’avant-garde Henryk Streng / Marek Włodarski. Il travaille au Département de culture visuelle de l’Académie des beaux-arts de Varsovie. Słodkowski est le co-éditeur avec Agata Pietrasik de Czas debat. Antologia krytycznych tekstów o sztuce z lat 1945-1959 [Temps de débat. Anthologie de textes critiques en art 1945-1959], anthologie éditée par l’Académie des beaux-arts de Varsovie en 2016 consacrée à la critique d’art polonaise de cette période. Ses textes sont parus dans les publications spécialisées en art polonaises Artium Questiones, Ikonotheca, Teksty Drugie, ainsi que dans la revue américaine ArtMargins: Central & Eastern European Visual Culture. Il est récipiendaire de la Bourse du Ministère polonais de la science et de l’éducation supérieure et de la Bourse du Ministère polonais de la culture et du patrimoine national.

Paula Barreiro López enseigne au département d’histoire de l’art de l’Université de Barcelone (programme Ramón y Cajal) et dirige le projet MoDe(s) (Decentralized Modernities). Depuis 2007, elle a travaillé dasn plusieurs centres de recherche européens  et dans des universités en France et au Royaume-Unis, dont l’Institut national d’Histoire de l’Art, l’Université de Liverpool, l’Université de Genève et l’Instituto de Historia du Consejo Superior de Investigaciones Científicas [CSIC] à Madrid. Sa recherche est centrée sur la critique d’art, les réseaux culturels et la politique en Espagne, Europe de l’Ouest et Amérique latine durant la Guerre froide, ainsi que sur les développements divers et divergents de la modernité qui se reflètent dans les récits de l’histoire de l’art au sein d’un monde de plus en plus globalisé. Ses publications comprennent les livres Avant-garde Art and Criticism in Francoist Spain, 2017; Modernidad y vanguardia: rutas de intercambio entre España y Latinoamérica, 2015 (co-édité avec Fabiola Martínez); Crítica(s) de arte: discrepancias e hibridaciones de la Guerra Fría a la globalización, 2014 (co-édité avec Julián Díaz) et La abstracción geométrica en España, 2009. Elle est membre du comité culture et scientifique des Archives de la critique d’art à Rennes et du comité de lecture de la revue Critique d´Art.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.