Séance 05 (captation vidéo) : Le Service de la recherche de la RTF/ORTF et la Biennale de Paris (avec projection d’un film de Jacques Brissot de 1963)

13 février 2018, INHA, salle Vasari, 17-20h.

La collaboration entre le Service de la Recherche (SR) de la RTF (dirigé par Pierre Schaeffer) et la Biennale de Paris commence dès leurs débuts respectifs et prend différentes formes : programmes de musique et de films, conférences, participations aux jurys, voire même, tournage de films. Lors de cette séance, il s’agit de mieux comprendre ce que cette collaboration dit 1/ de chacune de ces institutions, 2/ de la question de l’expérimental dans l’art au début des années 1960. La discussion prend appui sur la projection du film Biennale 63 réalisé par Jacques Brissot, du Groupe de Recherche Image du SR, dans lequel une caméra déambule dans les espaces d’exposition et de projection et joue sur les relations entre spectateurs et objets artistiques, alors que le montage expérimental tente de faire partager les sensations qui animent l’art contemporain de l’époque.

Note : En raison des restrictions liées aux droits d’auteur, nous avons dû supprimer de cet enregistrement les extraits de documents filmiques, radiophoniques ou télévisuels diffusés par les intervenant-e-s du séminaire, de même que le film de Jacques Brissot, Biennale 63. Les références des documents omis sont indiquées au sein de l’enregistrement. Dans leur majorité, ceux-ci peuvent être consultés à l’INA.

Intervenants

  • Catherine Gonnard (Institut national de l’audiovisuel)
  • Guillaume Soulez (université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)
  • Sébastien Denis (université Picardie Jules Verne, Amiens)

Catherine Gonnard est essayiste, spécialiste de l’histoire des femmes artistes et de la culture lesbienne. Elle est coauteure avec Elisabeth Lebovici de Femmes artistes / artistes femmes. Paris, de 1880 à nos jours aux éditions Hazan, 2007. Elle a également écrit plusieurs articles pour des catalogues d’exposition sur la peintre Charley Toorop, Niki de Saint Phalle, la photographe Laure Albin Guillot, sur la professionnalisation des artistes femmes. Elle a beaucoup travaillé sur les réseaux, les organisations d’artistes femmes de la fin du XIXe siècle à la seconde guerre mondiale. Elle a aussi participé aux mouvements féministes, gays et lesbiens comme journaliste. Elle a co-écrit avec Elisabeth Lebovici l’étude « Inventer son genre dans le langage de la télévision » paru dans la revue Glad !, no. 2/2016. » Elles travaillent toutes deux actuellement sur la culture visuelle et populaire des lesbiennes dans les années 50 et 60. En parallèle, elle est documentaliste à l’INA, où elle travaille notamment à la cartographie des émissions d’art et à la valorisation scientifique.

Guillaume Soulez est Professeur en études cinématographiques et audiovisuelles, directeur de l’Institut de Recherche sur le Cinéma et l’Audiovisuel (IRCAV- EA 185) de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Il s’intéresse notamment au Service de la Recherche de l’ORTF (1960-1974), au travail interprétatif («délibération des images ») des spectateurs de fictions, (wedocumentaires et séries et aux questions d’intermédialité à l’époque contemporaine. Il a publié Quand le film nous parle. Rhétorique, cinéma, télévision (PUF, 2011) et Stendhal le désir de cinéma (2006, avec L. Jullier), et a dirigé récemment Le Levain des médias. Forme, format, média, MEI 39, 2015 (avec K. Kitsopanidou).

Sébastien Denis  est professeur en études cinématographiques à l’Université de Picardie Jules Verne (Amiens) et actuellement directeur de l’UFR des Arts de cette université. Il est spécialiste de la propagande cinématographique pendant la guerre d’Algérie et aussi du cinéma d’animation. Il a publié Les Shadoks. Histoire, esthétique et ‘Pataphysique, (INA, 2016) et Le cinéma et la guerre d’Algérie. La propagande à l’écran (1945-1962) (Nouveau Monde éditions, 2009).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.