bdp.inha.fr : Portail de recherche dans les archives de la Biennale de Paris (1959-1985)

 

 

Le Portail de recherche dans les archives de la Biennale de Paris (1959-1985) – bdp.inha.fr – permet d’accéder à l’ensemble des 5892 dossiers de participation d’artistes conservés aux Archives de la critique d’art à Rennes (collection INHA) et à la Bibliothèque Kandinsky (MNAM-CCI – Centre Pompidou) à Paris, de croiser les données issues de ces deux fonds, de réaliser des recherches ciblées sur les 5801 artistes répertoriés, de trier les données et de produire des visualisations et des statistiques à partir d’une série de filtres.

Ce portail est réalisé dans le cadre du programme de recherche « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » conduit de 2017 à 2021 à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), sous la direction d’Elitza Dulguerova, en partenariat avec les Archives de la critique d’art, la Bibliothèque Kandinsky et l’Institut national de l’audiovisuel. Il était co-piloté par le Service numérique de la recherche de l’INHA. L’interface est réalisée par l’agence Wedodata.

Étendue et objectifs du portail

Tenue dans la capitale française entre 1959 et 1985, la Biennale internationale des jeunes artistes, dite « Biennale de Paris », a été l’une des premières grandes manifestations internationales spécialisée dans l’art contemporain. En 13 éditions, elle a montré les œuvres de plus de cinq mille artistes originaires de 74 pays différents, s’exprimant dans des modes de création variés. Événement récurrent, elle n’a cessé de changer de forme et de mission durant une période riche en rebondissements artistiques, sociaux, institutionnels, politiques et géopolitiques, qui est aussi celle de la Guerre froide.

Le portail de recherche permet de filtrer les données relatives aux participations effectives d’artistes (individus ou groupes) pendant les vingt-six années d’existence de la Biennale à travers un certain nombre de variables relevant tant de l’organisation et du fonctionnement de l’événement que de la description archivistique des deux fonds. Il prend en considération l’indexation des artistes par noms d’individus ou de collectifs, le sexe et l’âge de l’artiste, le pays de participation, l’année de participation, le type d’artiste (individu ou groupe) et le type de participation (personnelle ou collective), la catégorie de création, le lieu de conservation et la cote des dossiers correspondant aux deux institutions. Un filtre spécifique (type de biennale) permet de limiter la recherche aux seuls participants des Biennales d’Architecture tenues dans le cadre de la Biennale de Paris de 1980 à 1985. Pour plus d’informations, voir la section “A propos” sur le site du Portail.

Limites

Ce portail se concentre sur les participations effectives des artistes sans pour autant aller jusqu’au titre des œuvres exposées, cette information n’étant pas indiquée ni indexée de manière systématique. Elle peut parfois être retrouvée dans les descriptions des notices dans les instruments de recherche propres aux deux organismes partenaires (Archives de la critique d’art et Bibliothèque Kandinsky). Restent également en dehors du périmètre de ce portail de recherche plusieurs autres types de documents conservés dans les deux fonds d’archives respectifs.
Il convient ainsi de consulter l’instrument de recherche des Archives de la critique d’art pour connaître la documentation administrative et comptable ; la correspondance officielle de l’administration de la Biennale ; les dossiers des artistes refusés ; les archives sonores ou audiovisuelles ou les vues photographiques d’exposition (à l’exception de celles qui sont associées aux dossiers de participation des artistes) ; la revue de presse de la Biennale pour la période de 1959 à 1985 (sauf 1961).
Quant au fonds conservé à la Bibliothèque Kandinsky, il convient de se référer à l’instrument de recherche dédié pour consulter certains documents administratifs ; la correspondance conservée en dehors des dossiers d’artistes ; les dossiers des artistes refusés ; la documentation curatoriale et les dossiers documentaires qui conservent des coupures de presse (y compris pour l’année 1961) et autres ephemera.

Les deux institutions conservent par ailleurs dans leurs autres fonds d’archives et collections imprimées des documents complémentaires en lien avec la Biennale de Paris. Également,  d’autres fonds d’archives externes peuvent conserver des ensembles documentaires pertinents (voir la section “fonds d’archives” sur ce carnet).

Lire également l’article de Pierre-Yves Laborde consacré à ce portail sur le carnet du Service numérique de la recherche de l’Institut national d’histoire de l’art.

Voir la présentation du projet sur le site de l’agence Wedodata.



Citer ce billet
bdp (2023, 28 novembre). bdp.inha.fr : Portail de recherche dans les archives de la Biennale de Paris (1959-1985). 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris. Consulté le 25 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lwov

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 29 novembre 2023

    […] également l’article d’Elitza Dulguerova consacré à ce portail sur le carnet du programme de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search