La Biennale de Paris dans Farangaan, l’histoire des échanges artistiques franco-persans

Capture d’écran du projet Farangaan.

Projet de recherche conduit par Tarlan Rafiee et Yashar Samimi Mofakham, artistes, commissaires, archivistes et collectionneurs iraniens.

Tarlan Rafiee et Yashar Samimi Mofakham ont pris contact avec l’équipe du projet « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » après s’être intéressés à l’oeuvre gravé de l’artiste iranien Parviz Tanavoli dont ils avaient découvert la participation à l’édition de 1959.

La régularité et la variété de la participation iranienne à la Biennale internationale des jeunes artistes entre 1959 et 1969, ainsi que la réception critique qui lui a été réservée, a incité Tarlan et Yashar à intégrer la Biennale comme un palier de leur projet de recherche en cours intitulé « Farangaan, l’histoire des échanges artistiques franco-persans« , à commencer à collecter des documents d’archive relatifs à ces participations et à réaliser des entretiens avec les témoins et participants iraniens.

Le projet Farangaan s’inscrit dans le travail de collection, d’exposition et d’interprétation de l’art et des artefacts iraniens que Tarlan Rafiee et Yashar Samimi Mofakham mènent depuis 2008 et qui porte comme intitulé la formule iranienne de l’hospitalité – « pain et sel » – Bread & Salt Collection.

Le 18 novembre dernier Tarlan Rafiee et Yashar Samimi Mofakham ont présenté les objectifs et l’étendue de Farangaan à la Cité internationale des arts . Nous espérons poursuivre cette collaboration à l’avenir.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search