Séance 12 : De la non coïncidence à l’effacement : la présence des artistes africains à Paris

Paris, INHA, salle Giorgio Vasari, 22 janvier 2019, 17-20h.

Séance en français et en anglais.

Itou Diouf, Le marché au tissu, 1966, huile, 162×130 cm. Photographie noir et blanc de l’oeuvre exposée à la 5e biennale de Paris, 1967 et reproduite dans son catalogue. DR.

Résumé de la séance  :

Si l’on en croit une certaine historiographie, l’art contemporain africain aurait émergé sur le circuit mondial au lendemain de l’exposition Magiciens de la terre (1989), conçue, à l’origine, comme la quatorzième édition de la Biennale de Paris. Or dès le début des années 1960, des artistes africains et sénégalais en particulier, exposent à la Biennale de Paris et ce, à plusieurs reprises. Aucun d’entre eux ne sera retenu pour les Magiciens de la terre. Cette séance sera consacrée à l’étude de la participation des artistes africains aux deux événements dans une approche comparative avec la Biennale de La Havane (1989) et de Dakar (1990).

Intervenantes:

Maureen Murphy (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Institut Universitaire de France)

Lucy Steeds (Université des Arts, Londres)

Présentations bio-bibliographiques :

Maureen Murphy est historienne de l’art, maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et membre de l’HICSA et de l’Institut Universitaire de France. Ses recherches portent sur la mondialisation de la scène artistique internationale envisagée sous l’angle des rapports entre l’Afrique et l’Europe. Elle est notamment l’auteur de De l’imaginaire au musée. Les arts d’Afrique à Paris et à New York (Les Presses du réel, 2009) et prépare un livre en collaboration avec le Professeur Mamadou Diouf (Columbia University New York) sur l’art à Dakar depuis les années 1960 (Les Presses du réel 2019).

Lucy Steeds is Reader in Art Theory and Exhibition Histories at Central Saint Martins (CSM), University of the Arts London (UAL). As Senior Research Fellow for Afterall at CSM, she leads on the Exhibition Histories book series and associated projects. She teaches on CSM’s MRes Art: Exhibition Studies course (which she co-founded in 2011) and convenes the doctoral research network across UAL. Her books include Curating after the Global (co-editor, forthcoming, 2019), How Institutions Think (co-editor, 2017), The Curatorial Conundrum (co-editor, 2016) and Exhibition (editor, 2014) – all with The MIT Press.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.